Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

L'EPHE - PSL se mobilise pour assurer la continuité pédagogique

Information

-

10/04/2020

Fermé au public depuis 16 mars en raison de la situation actuelle liée au covid-19, l'EPHE-PSL se mobilise pour assurer la continuité pédagogique pour ses étudiants. 


Claudie Doums, vice-présidente chargée de la formation et de la vie étudiante, annonce que l'EPHE - PSL  ne veut pas exiger des enseignants de faire de la visioconférence à tout prix, et certains y sont réfractaires. À ceux-là, il a été proposé « un système plus classique d’envoi des cours et d'échanges par mail. L’essentiel est qu’il y ait une continuité. »


Valérie Derkx, enseignante de FLE, partage ses expériences sur l'organisation des cours en ligne pendant le confinement.

        

« Nous avons pu rapidement avoir accès à la plateforme gotomeeting, ce qui a été bien accueilli par les étudiants. L’avantage est qu’on fonctionne avec de petits effectifs et donc, on arrive assez bien à reproduire une classe en visioconférence, avec la possibilité de partager son écran. Cela ne remplacera jamais une classe réelle, mais on arrive à garder le contact avec eux, et à rester dans un rythme de travail, ce qui est important.

Pour ce qui est de la pratique de l’oral, là aussi le fait de n’être pas nombreux nous permet de tous nous voir et d’échanger. Les élèves se disciplinent, ils coupent leur micro quand ils ne parlent pas, ce qui fait que tout le monde peut parler librement tout en respectant les autres. La seule limitation c’est qu’il y a moins d’échanges entre eux, et qu’on ne peut pas faire de travail en petits groupes. »

        

« Et pour pallier l’absence de tableau, j’utilise un outil gratuit Framapad, qui permet de créer un document de travail accessible à tous, alimenté chaque semaine avec les éléments du cours et que chacun peut compléter, et qui a une durée de vie d’un mois. Les étudiants peuvent le télécharger, l’archiver, etc.

Concernant la relation entre les enseignants et les élèves, je ne pense pas qu’elle change fondamentalement. Nous avions déjà cette relation de confiance. Mais il est vrai qu’on commence chaque cours par un tour de table, pour ceux qui souhaitent le faire, pour échanger sur leur situation, celle de leurs familles, ce qui donne un espace pour poser les questions, et contribue à souder le groupe. Et indépendamment de cet espace de classe, ils savent qu’on est à leur disposition pour leur répondre en direct ou par mail.

Les étudiants participent beaucoup à la réussite de cette continuité, ils jouent le jeu, ils participent. Sans eux, on ne pourrait pas y arriver. »


Découvrez l'article complet sur News Tank :

https://education.newstank.fr/fr/tour/news/180093/niveau-psl-vite-mains-tendues-echanger-partager-isabelle-catto.html

6 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Information

Diletta Guidi, lauréate du prix Vigener de la Faculté des Lettres de l'Université de Fribourg

photo de profil d'un membre

Tran Do

18 juin

1

2

Information

Alexandre Cerveux et Beatrice Lietz : lauréat et lauréate du Prix de Thèse PSL SHS 2020

photo de profil d'un membre

Tran Do

10 juin

1

Information

Covid-19 : Remboursement intégral des Passes Navigo

photo de profil d'un membre

Tran Do

27 mai

1